Bâtiment Entier - PIMVR Option C

Beautiful Panorama Picture of Vancouver

La mesure des économies d'énergie pour l’ensemble du bâtiment, est la méthode la plus fréquente pour les projets de M&V dû à la disponibilité des compteurs de consommation d’énergie à l’entrée, qui ont pour effet de diminuer les coûts de mesures.

L’Option C implique l'utilisation de compteurs de services publics ou l’agrégation des sous-compteurs pour déterminer la consommation d'énergie globale du bâtiment.

La projection de la courbe de référence de consommation d'énergie est basée sur la mesure des consommations d'un "groupe témoin" de bâtiments similaires, sans l’application de mesures d’efficacité énergétiques (MÉÉ) ou des améliorations prévues. Cette projection est une référence pour mesurer les impacts des mesures et des modifications qui seront appliquées.

L’Option C est appropriée pour des projets qui nécessitent un niveau peu élevé de précision sur les mesures des économies et où il y a des bâtiments similaires physiquement et opérationnellement, et qui sont disponibles pour fins de comparaison. La précision limitée de cette approche nous conduit à l’utiliser pour des estimations sommaires.

L’Option C s’applique dans les situations suivantes:

  • L’accent des mesures et vérifications est mis sur la performance du site entier plutôt que les MÉÉs individuels
  • Un niveau faible de la précision des économies d’énergie engendrées par les améliorations, est acceptable. Les variations dans les fonctions, le taux d'occupation et les modalités d’opération ont un impact et peuvent conduire à des écarts importants de consommation d'énergie
  • Un échantillon représentatif de bâtiments de référence est disponible pour référence.
  • Le budget M&V est limité
La plupart des grands bâtiments commerciaux (plus de 100 000 pi2) ont un ou plusieurs compteurs électriques de mesure à intervalle. En général, ces compteurs peuvent cumuler un an de données, ce qui est suffisant pour générer le modèle de référence.

Les compteurs à intervalle pour le gaz naturel, ou d'autres sources de chauffage, sont beaucoup moins fréquents, mais se retrouvent souvent sur les campus universitaires ou dans les hôpitaux.

Si les économies attendues sont trop petites pour être détectées en utilisant uniquement des données d'intervalle du bâtiment - par exemple moins de 5% d’économie - l’option B du PIMVR, Isolation des modifications, sera une stratégie plus appropriée.